sansnom2_htm_smartbutton2.gifsansnom2_htm_smartbutton3.gifsansnom2_htm_smartbutton5.gifsansnom2_htm_smartbutton6.gifsansnom2_htm_smartbutton7.gifsansnom2_htm_smartbutton8.gifsansnom2_htm_smartbutton9.gif


        button7.gif   Lettre 120 : Coïncidences généalogiques et synchronicités


    Résumé de la lettre 120

    Au printemps 2012 paraissait chez Dervy un ouvrage faisant le point sur la recherche en matière de coïncidences. Son auteur, Joachim Soulières, psychologue québecois de formation, s’intéresse au paranormal dont les coïncidences peuvent d’un certain point de vue faire partie. Il en inventorie avec d’autres chercheurs un peu plus d’une douzaine d’espèces. Les coïncidences de temps généalogique manquent encore à son tableau : seraient-elles dès lors illisibles ? Echapperaient-elles miraculeusement à l’emprise du paranormal ? Ou conviendrait-il plutôt de redoubler d’efforts patients pour inscrire www.menetic-site.net dans le réseau informel des sites dédiés au sujet ? Quel type de rapport entretiennent-t-elles avec les synchronicités ? Les prochaines lettres 121, 122, 123 pourraient à leur manière tenter de répondre à ces questions tout en se voulant complément du livre, en quelque sorte son dernier chapitre manquant, celui qu’il pourrait justement composer… après consultation de la lettre 120 !...


    En mars 2012 paraissait aux éditions Dervy dans une collection dédiée au paranormal « Les Aventuriers de l’Etrange » un petit livre s’intitulant Les coïncidences. Son auteur Joachim Soulières, de nationalité canadienne, psychologue, est un observateur attentif des recherches modernes menées sur certains phénomènes étranges dont la voyance, les maisons hantées, les poltergeists.

    L’ouvrage, de lecture facile, comporte trois parties. La première est consacrée à dix témoignages sur diverses sortes de coïncidences comme chacun d’entre nous peut en rencontrer une ou plusieurs fois dans le cours de son existence. La seconde fait le point de la recherche en ce domaine. La dernière est dédiée aux divers modèles explicatifs qu’on peut actuellement recenser. Il contient une bibliographie de 98 ouvrages ou articles majoritairement anglo-saxons (64 titres), le reste se partageant entre rédacteurs Français ou Allemands.

    C’est du plus grand intérêt pour www.menetic-site.net dont on sait qu’il fût créé voici déjà 11 ans, précisément autour du même sujet. En effet, ce petit livre récent, simple et bien tourné, d’un auteur familier des thèmes qu’il aborde avec toute la probité intellectuelle souhaitable, tente de faire le point sur les diverses sortes de coïncidences qu’on est à même de croiser dans la vie, la littérature ou la documentation.

    On y découvre que les coïncidences intéressent finalement plus de monde qu’il n’y paraît puisque la majorité des publications référencées, articles de revues ou livres datent de moins de vingt ans.

    On a enfin la surprise de voir que les coïncidences de temps auxquelles www.menetic-site.net est consacré n’y sont nulle part mentionnées, signe que ces dernières constituent bien une catégorie à la fois bien à part et méconnue en tant que telle. Ceci nous conforte dans le sentiment d’avoir fait œuvre utile en lançant ce site afin de les rendre un peu plus visible à la faveur d’une lettre mensuelle écrite sur le thème ou de diverses mises en scène dont elles vont chaque fois tenir la vedette.

    En lettre 120 de novembre nous poursuivrons tranquillement ce travail d’exposition, d’explicitation. Les coïncidences ménétiques sont faites de temps comme aucune de celles que mentionne l’ouvrage de J. Soulières. Certaines s’offrent spontanément à la vue comme par exemple lorsqu’une femme accouche à l’âge qu’avait sa propre mère quand autrefois elle la mit au monde et que l’entourage familial le remarque avec une satisfaction évidente. Mais dans d’autres cas, plus cachées, il faut vraiment déployer des trésors de patience et d’ingéniosité pour réussir enfin à les débusquer au cœur même des généalogies si l’on veut aller un plus loin que le simple accouchement d’une mère au même âge que sa propre mère dans une situation antérieure similaire. Nos dernières lettres en témoignent dans la présentation du cas de Lucien entrant ostensiblement en Alzheimer puis mourant deux ans plus tard à des moments temporellement bien identifiables, caractérisables, non quelconques, ménétiquement parlant s’entend.

    Il convenait d’être bien là, présent, quand il fût hospitalisé en catastrophe; il fallait être quelque peu insensé pour enregistrer précisément ce moment clé afin de vérifier qu’il n’était point hasardeux, aléatoire, mais au contraire plein de significations intra généalogiques ou familiales. Pour oser aller enquêter dans la famille afin de lui arracher dates sur dates couvrant les 80 ou 100 dernières années, les valider par les livrets de famille, les actes de naissances ou de décès il fût nécessaire de s’armer d’une certaine dose de patience ; les divers apprentissages durent être dépassés comme les manières de traiter médicalement les données si coûteusement recueillies au fil des mois, en les transformant non point en génogrammes mais en diagrammes chrono-généalogiques comportant centaines, voire milliers d’âges atteints aux divers évènements de vie, de maladie et de mort dans cette famille aussi éprouvée que des millions d’autres de par le monde.

    Présent à nos divers RV avec le temps généalogique, sans doute inconscient de l’avoir traqué avec autant de détermination comme nous l’avons fait, voici venu le moment de contribuer encore mieux à rendre ce temps plus visible, de voilé qu’il est plus habituellement.  Que nos lecteurs considèrent les prochaines lettres comme si elles devaient former l’un des chapitres manquants du bel ouvrage de Joachim Soulières. La 120 se propose de présenter avec simplicité un cas parmi bien d’autres illustrant à nouveau comment se présente concrètement une coïncidence temporelle. La 121 pourrait nous aider à y réfléchir comme la 122  d’ailleurs dans le cadre du modèle d’interprétation adopté ici.

    Il importe d’inscrire www.menetic-site.net dans le réseau informel des sites, des chercheurs, des courants d’idées contemporains dédiés aux coïncidences comme aux synchronicités, afin que le temps généalogique, temps nouveau, temps méconnu, temps manquant encore, y prenne enfin position dans son emplacement réservé.

    Bibliographie

    (1)  J. Soulières, Les coïncidences. Des témoignages inédits. Un point complet sur l’état de la recherche scientifique actuelle.

      Le ménéticien (alias Elie Sorlin)   


      Ce texte vous a interpellé, vous souhaitez de plus amples informations, laissez un message cliquer ici.     


[Découvrir] [Actualités] [Courrier] [Glossaire] [Bibliographie] [Liens] [Contact]

aniwhite02_back.gif   Page d'accueil

 www.menetic-site.net - contact@menetic-site.net

Début de page   aniwhite02_up.gif