sansnom2_htm_smartbutton2.gifsansnom2_htm_smartbutton3.gifsansnom2_htm_smartbutton5.gifsansnom2_htm_smartbutton6.gifsansnom2_htm_smartbutton7.gifsansnom2_htm_smartbutton8.gifsansnom2_htm_smartbutton9.gif


        button7.gif   Lettre 128 : Penser/repenser le Temps Généalogique


    Si le temps semble aller de soi, si son usage généralisé confirmant cette impression s’accroit sans cesse avec les systèmes d’amélioration de sa mesure, il continue simultanément d’être l’objet de pénétrantes réflexions. Certaines d’entre elles d’ailleurs, en provenance de la physique spéculative contemporaine notamment, aboutissent à une étonnante conclusion : le temps ne saurait exister ! Il n’y aurait tout simplement pas de temps, ce dernier n’étant qu’une fiction des plus pratiques à utiliser dans nos multiples activités humaines.

    Ce type de proposition nous le trouvons par exemple dans un petit livre  remarquable de clarté du grand physicien théorique Carlo ROVELLI s’intitulant d’ailleurs : Et si le temps n’existait pas ?(1).

    Ce n’est pas sans incidence sur le contenu de www.menetic-site.net qui proclame haut et fort « l’existence » d’un temps familial spécifique qu’il désigne ainsi : Temps Généalogique. Le contenu de ce site serait-il à ce point fictionnel qu’on doive remettre en question une partie notoire de ce qu’il expose mensuellement ?

    Deux types de phénomènes, d’évènements d’allure fort différente contribuent à cette remise en question de la réflexion sur le temps fût-il celui qu’on croit repérer à l’œuvre dans les familles et leurs généalogies : les premiers proviennent de la physique et de l’astro-physique contemporaine, les seconds de l’« anomalique » ou champ disciplinaire en gestation (2) s’occupant des anomalies de la nature, des prodiges et des miracles. Commençons pas les seconds, les plus faciles à comprendre.

    Le temps dans l’ « anomalique »

    L’anomalique souhaite s’occuper des phénomènes anormaux, paranormaux, extraordinaires, prodigieux, voire miraculeux ne trouvant habituellement pas d’explication rationnelle. Nous n’étonnerons personne en évoquant ici la voyance, le prophétisme, la divination, les flashs sur l’avenir et ainsi de suite. Dès qu’avec honnêteté intellectuelle on se penche sur ce phénomène mondial, universel, multiséculaire on s’aperçoit que les êtres humains peuvent avoir accès de manière généralement inattendue et involontaire à l’avenir ou du moins à des séquences le concernant ; cela se réalise selon d’innombrables modalités : par vision instantanée, flashs, dans le cadre de rêves dits prémonitoires, via mediums plus ou moins talentueux. Notre civilisation, notre culture, nos schémas de pensée hérités ne nous sont d’aucun secours ni pour admettre ni pour tenter de comprendre un tel phénomène de voyance, de prémonition du fait qu’elles s’érigèrent avec ce qu’on appelle les premières Lumières (3) sur leur suspicion systématique, leur mise en doute, leur disqualification, voire leur négation (Sceptiques de toutes obédiences à l’appui). Mais, têtu, tenace il est au rendez-vous de l’humanité réelle avec elle-même, chaque jour que Dieu fait ; des millions d’individus quotidiennement de par le monde, dans toutes les sociétés et cultures y compris la nôtre, vont en faire l’expérience, en profiter silencieusement le plus souvent pour conduire leurs existences en des moments particulièrement délicats, signifiants aussi. En résumant simplement les choses, disons que les êtres humains, tous genres, âges, professions et nationalités confondues ont ou peuvent avoir épisodiquement accès à l’avenir, au futur et ce de millions de manières possibles ; cet accès certain est néanmoins souvent peu clair. Il s’effectue dans une sorte de brume.

    Un tel constat semble aller dans le sens que le temps pourrait bien ne pas exister fondamentalement ; en tout cas que sa manière d’être perçu par nous tiendrait essentiellement à nos caractéristiques de vivants soumis à un type d’évolution parmi d’autres possibles ; que cette manière serait donc fondamentalement RELATIVE. Concluons ce paragraphe sur l’anomalique qui ne manquera pas d’étonner certains internautes par le défi suivant : par une sorte d’expérience de pensée n’avouant pas son nom, rayons d’un trait rageur le temps classique ; faisons transitoirement (pour jouer) comme s’il n’existait plus. Abandonnons-le un instant. Tentons de fonctionner sans lui.

    La généalogie sans le temps : de l’espace, encore de l’espace !

    Nous voici donc, à l’essai, privé de temps. Comment nous débrouiller désormais ? Rien de tel que de jeter aussitôt un regard vers nos maîtres en pareille déprivation ! Qui sont-ils sinon les hommes premiers des sociétés primitives sans montres à leurs poignets, sans calendriers, sans horloges et même sans généalogies chronologisées comme celles que nous connaissons, sans systèmes d’enregistrement autre que leur mémoire souvent phénoménale. Ces gens parvenaient à vivre sans le temps qui nous mène et nous fait courir du matin au soir. Que leur restait-il alors, manifestement privés qu’ils étaient de ce fameux temps sur lequel nous nous exerçons ? L’ESPACE !

    C’est en lettre 129 que nous poursuivrons tranquillement notre expérience de vie

    simple, hors du temps, pour voir comment pratiquement se débrouiller sans lui.

    Cette expérience ludique est des plus intéressée puisqu’il y va de la survie même de www.menetic-site.net dont on sait que le contenu est dédié au Temps Généalogique, temps imaginaire qui finalement n’existerait pas !

    (1) ROVELLI Carlo, ET SI LE TEMPS N’EXISTAIT PAS ?, Un peu de science subversive, Dunod, Paris, 2012

    (2) Livre en préparation sur le thème

    (3) Premières Lumières ayant donné le rationalisme par opposition aux secondes refondant ce dernier sur une critique de ses contradictions internes :voir à ce propos l’œuvre de sociologie/philosophie/anthropologie de B. Latour

                  Le ménéticien (alias Elie Sorlin)   


      Ce texte vous a interpellé, vous souhaitez de plus amples informations, laissez un message cliquer ici.     


[Découvrir] [Actualités] [Courrier] [Glossaire] [Bibliographie] [Liens] [Contact]

aniwhite02_back.gif   Page d'accueil

 www.menetic-site.net - contact@menetic-site.net

Début de page   aniwhite02_up.gif