sansnom2_htm_smartbutton2.gifsansnom2_htm_smartbutton3.gifsansnom2_htm_smartbutton5.gifsansnom2_htm_smartbutton6.gifsansnom2_htm_smartbutton7.gifsansnom2_htm_smartbutton8.gifsansnom2_htm_smartbutton9.gif


        button7.gif   Le temps H, nouveau temps humain !


      Vœux écologiques pour 2015

      Chers lecteurs internautes occasionnels ou familiers laissez-moi d’abord vous présenter nos meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2015 tant sur le plan personnel : que s’accomplissent vos souhaits les plus nobles et les plus chers à vos cœurs, qu’au plan plus global de l’heureuse évolution de la société humaine tout entière. Qu’elle réussisse à véritablement entrer dans cette transition énergétique si désirable comme le suggère ici ou là maints enseignements de qualité, séminaires, colloques ou conférences sur ces sujets innovants : MIT, Oxford, Padoue et ailleurs sur une révolution thermique, énergétique désormais en marche (1).

    Retour au temps H

    Nous avons commencé à voir dans nos lettres précédentes que le temps H se présentait tel un nouveau temps humain que www.menetic-site.net cherchait à mieux faire connaître. Il semblait avoir parti lié avec les coïncidences (Lettre 131) ; mais nous ne savions encore trop comment. Nous avons appris aussi avec P. Drouot à nous y plonger sans grandes précautions (Lettre 132). Nous avons enfin découvert que cette immersion nous faisait faire l’expérience d’une sorte de bulle temporelle élastique dans laquelle on pénétrait à la faveur de la transe hypnotique.

    Dans cette bulle le sujet devenait soudain un conteur intarissable. Il produisait à n’en plus finir du récit, encore du récit, toujours plus de récit. Ces histoires à dormir debout objectivées par des enregistrements fidèles sur magnétoscopes, assimilables à ce qu’on obtient des boîtes noires d’un avion crashé, présentaient plusieurs singularités. D’abord ils prétendaient nous raconter des séquences de vies antérieures. Secondo ces récits étaient intensément « vivants » et non dévitalisés ; ils étaient irrigués par des émotions correspondant en tous points avec les évocations ; l’accord était habituellement parfait. Si le sujet racontait par exemple une mort antérieure particulièrement traumatique par égorgement, décapitation, sur un bûcher, par noyade ou pendaison on pouvait l’observer en proie à des tourments considérables associables à chacune de ces formes d’exécutions. Luttant désespérément et se débattant contre la souffrance toute caméra, tout smartphone était susceptible de saisir en direct ces séquences paraissant « plus vraies que nature ». Ce qui convie les hypnotiseurs qui se respectent à enjoindre préalablement à leurs clients qu’ils vont faire entrer dans la « bulle » à se remémorer certes les éventuels épisodes traumatiques qu’ils vont être susceptibles de revivre mais en les déliant des émotions, des affects comme des décharges motrices trop violentes.

    Comble de la surprise pour nous présentement, pour l’hypnotiseur sur le moment même et pour son client qu’il faisait régresser (= retourner dans son passé, avant sa naissance, avant même sa conception) une fois sorti de transe et confronté à un enregistrement de la scène, on obtenait en prime une autre chose à priori assez peu vraisemblable. Si l’hypnotiseur lui formulait la demande tandis qu’il était toujours plongé en état d’hypnose, avec des phrases du genre : « Et maintenant racontez-moi ce que vous éprouvez, mais sans souffrir, tandis que vous venez tout juste de mourir ! », le sujet fournissait alors un récit selon lequel il découvrait avec étonnement qu’il survivait, flottant au-dessus de sa dépouille carbonisée, noyée, ensanglantée, contemplant le sort immédiat de celle-ci objet des convoitises de charognards par exemple.

    A bien réfléchir cette bulle temporelle propre au temps H ressemblait à une sorte de placenta relié par un cordon à une source mémorielle injectant des données dans la bulle au fur et à mesure qu’on formulait des demandes ! La régression plongeait le sujet dans une temporalité spécifique, non conventionnelle, ayant des propriétés qu’il convenait de collecter, d’inventorier, de comparer avec des expériences analogues, puis, si c’était possible, de comprendre.

    Le temps H se présentait donc comme un temps où l’on revivait des naissances antérieures, des gestations antérieures, des conceptions antérieures des vies antérieures, des morts antérieures et des après-vies antérieures ! Et ce sur toute la planète, avec tous les êtres humains HYPNOTISABLES et seulement eux, les autres ne pouvant régresser et donc faire l’expérience de ce temps H, y pénétrer. Tout système d’enregistrement analogue à une boite noire était susceptible d’en témoigner. Phénomène impossible à nier, reproductible à souhait débouchant sur des données bien réelles mais de la plus haute étrangeté.

    Nous poursuivrons dans nos prochaines lettres mensuelles l’exploration d’une région insolite et méconnue de l’être humain, bien qu’elle soit sillonnée par de nombreux touristes qui ne font cependant guère qu’y passer. Nous autres gens de « www.menetic-site.net » nous y installerons quelque temps notre tente, juste pour une première campagne de fouilles !

    (1) Conférence à l’Université d’Oxford (Magdalene College) des 10/11 janvier 2015 à l’initiative de LENR – Cities sur les Réactions à faible consommation énergétique et leurs applications.

    Séminaire au MIT des 20 – 23 janvier 2015 sur la Cold Fusion

    19 ème conférence annuelle de l’ICCF à Padoue/Italie réunissant 500 chercheurs sur cette même « Cold Fusion » dite encore LENR, du 13 au 17 avril 2015

    Et pour les appareils ou « produits » innovants mentionnons le Beacon 10 de Dean Kamer, l’inventeur du Segway, l’incontournable E-Cat de Rossi dont on peut suivre le développement journalier sur E-Cat world ou E-Cat News, sans parler de ce que font des gens comme B. Gates dans Terra Power ou Markus, le créateur de Paypal, avec Tesla Motors et ainsi de suite… sur le sujet ou plus modestement le canadien Robitaille avec son QEG ou d’autres encore (SEG britannique). Bref, en matière d’énergie moins polluante on est, semble-t-il, à l’avant-veille d’une évolution significative  favorable à cette fameuse « transition », capable de l’accompagner et de la faciliter.

 

                  Le ménéticien (alias Elie Sorlin)   


      Ce texte vous a interpellé, vous souhaitez de plus amples informations, laissez un message cliquer ici.     


[Découvrir] [Actualités] [Courrier] [Glossaire] [Bibliographie] [Liens] [Contact]

aniwhite02_back.gif   Page d'accueil

 www.menetic-site.net - contact@menetic-site.net

Début de page   aniwhite02_up.gif