sansnom2_htm_smartbutton2.gifsansnom2_htm_smartbutton3.gifsansnom2_htm_smartbutton9.gifsansnom2_htm_smartbutton9.gifsansnom2_htm_smartbutton5.gifsansnom2_htm_smartbutton6.gifsansnom2_htm_smartbutton7.gif


        button7.gif         Lettre 189, Suite d’un récit de NDE


    Résumé de la lettre 189

    Elle traite de quelques effets religieux sur le sujet objet d’une NDE ; elle en profite pour mettre en garde maints expérienceurs de quitter leur religion sous le fallacieux prétexte qu’elle n’aurait plus rien à leur apprendre du fait qu’ils auraient rencontré Dieu. C’est une posture insensée que d’agir ainsi ; c’est confondre l’expérience individuelle avec l’expérience communautaire ; cette dernière est incomparable pour nous accompagner dans la relation avec l’Être divin gracieusement rencontré, le remercier, le louer, lui rendre grâce, le bénir, l’implorer etc...etc… Beaucoup d’expérienceurs sont de ce point de vue d’une naïveté confondante ; on peut même se demander si ils ne sont pas devenus plus ou moins mégalomanes ; un peu d’humilité mesdames et messieurs, s’il vous plaît face à l’Infini ; les NDE ne sont pas l’alpha et l’oméga du divin dans son rapport à Sapiens sapiens !!


    La vie de cet universitaire, à la suite de cette expérience mémorable, va changer du tout au tout. Le monde lui paraissait auparavant insensé, vide, l’homme se voyant confronté à un avenir tragique ; et d’un seul coup le ciel obscure se déchire s’ouvrant sur un infini insoupçonnable, improbable et pourtant au plus haut point réel, intensément et simultanément subjectif et objectif. Le sujet découvre qu’au cœur du réel se trouve une entité créatrice colossale, omnisciente, d’une puissance et d’un amour infini, respectueuse de ses créatures avec lesquelles elle interagit ; elle « habite » dans … ou se confond avec une lumière abyssale qui pourtant n’éblouit pas. Bref elle fait l’expérience de ce qu’on appelle « Dieu » en dehors d’un cadre religieux particulier.

    Pourtant que l’internaute n’aille pas penser pour autant que les religions sont inutiles ! Certes ce type d’expérience d’une transcendance phénoménale hors du commun paraît s’effectuer hors cadre religieux particulier. Maintes personnes naïves qui font une NDE/EMI en reviennent persuadées qu’ayant rencontré Dieu, plus aucune religion ne pouvait supporter la moindre comparaison avec ce qu’elles avaient éprouvé ! C’est une erreur de débutant de penser ainsi.

    Comment ensuite vont-elles remercier cette Entité de les avoir visitées, et même souvent sauvées d’une mort précoce assurée? La prier, lui rendre grâce, la « payer de retour » pour ainsi dire ? L’implorer, lui demander de les aider, de les accompagner, de leur pardonner leurs fautes, leurs erreurs comme si elles étaient à l’abri d’en commettre désormais? Certes souvent elles changent de vie, dirigeant cette dernière dans le bon sens ; mais ça ne saurait suffire.

    Seules nos grandes religions sont capables de faire cela avec nous : Judaïsme, christianisme, Islam, Hindouisme etc... ont une longue expérience de ce type d’itinéraire parsemé d’embûches, qu’on le veuille ou non !

    C’est tout simplement risible pour un spirituel chevronné de penser être « arrivé » comme on dit après une expérience spirituelle intense telle une NDE. Beaucoup abandonnent leur religion après une NDE!Grave erreur comparable à celle qu’un de nos grands mystiques commettrait si d’aventure il agissait de même après avoir bénéficié d’une grâce exceptionnelle ! Bien au contraire, après toute NDE il convient de revenir à sa religion et de la vivre alors mais d’une autre façon qu’auparavant : plus intensément, mais aussi en s’ouvrant inconditionnellement aux autres formes de croyances témoignant de l’engagement des êtres humains divers à vouloir honorer cette « entité lumineuse » se révélant comme elle l’entend, à qui elle veut, dans et hors religion !

    Cet universitaire va éviter le piège en s’engageant religieusement. Ainsi nous montre-t-il la voie à suivre lorsque, d’aventure, on fait une NDE/EMI.

    Décembre est un mois festif pour les judéo-chrétiens et pour les juifs messianiques puisqu’ils célèbrent tous, d’un seul cœur/choeur quoique diversement l’arrivée d’un messie prophétiquement annoncé, promis dont l’une des natures cachée, voilée dépasse l’entendement ; ils le considèrent Lumière du monde ; il n’y a pas 36 lumières de ce type : c’est celle-là même irradiant maintes personnes qui font une NDE/EMI. Nous vous conseillons de faire un tour sur www.nderf.org ; ce site recense de nombreux récits d’expériences.

    Vous découvrirez alors par vous-même la pertinence de nos propos qui tendent à faire comprendre qu’on peut sans difficulté arrimer ces récits à nos grands récits religieux censés éclairer nos vies obscures.

    Joyeux Noël à vous tous, chers internautes familiers de www.menetic-site.net .

Elie Sorlin        


      Ce texte vous a interpellé, vous souhaitez de plus amples informations, laissez un message cliquer ici.     


[Découvrir] [Actualités] [Courrier] [Glossaire] [Bibliographie] [Liens] [Contact]

aniwhite02_back.gif   Page d'accueil

 www.menetic-site.net - contact@menetic-site.net

Début de page   aniwhite02_up.gif