sansnom2_htm_smartbutton2.gifsansnom2_htm_smartbutton3.gifsansnom2_htm_smartbutton5.gifsansnom2_htm_smartbutton6.gifsansnom2_htm_smartbutton7.gifsansnom2_htm_smartbutton8.gifsansnom2_htm_smartbutton9.gif


      button7.gif   Lettre 82 : Jouer avec le temps généalogique ! 


    Si nous voulions succinctement résumer l’introduction du livre qui vient de paraître : Généalogies ou la puissance du temps, introduction répartie dans les neuf lettres parues de juillet 2009 à mars 2010, après l’avoir soustraite de l’ouvrage finalement édité chez l’Harmattan, nous pourrions la considérer comme la fin d’une illusion consistant à imaginer qu’il allait être bientôt possible (on était en 1982), de précisément déterminer la date à laquelle les gens allaient se marier, avoir leurs enfants ou décéder.

    Le « temps généalogique » repose donc sur l’abandon de l’idée selon laquelle rien ne pouvait arriver par hasard dans les généalogies. Mais alors, à quoi bon s’intéresser à un temps incertain, indéterminé, non prédictif ? S’il se confond avec le hasard, quelle utilité à cette étude ? Des disciplines comme la statistique peuvent suffire à s’en occuper.

    Derrière le ton enjoué de cette première partie rédigée sous la forme de journal de recherche aboutissant au « temps généalogique » lui-même, se cache celle du rapport qu’entretient ce dernier avec le hasard, le désordre, l’entropie et même avec l’organisation.

    A ce propos j’inviterai l’internaute à distinguer dans le « temps généalogique » plusieurs entreprises complémentaires et différentes. L’une consiste à vouloir décrire une temporalité originale qui, jusqu’à présent, se trouvait noyée dans le temps général, universel ; ou dans celui des calendriers comptant le temps chacun à sa façon.

    Les Aztèques, Incas ou Mayas – à ne vouloir considérer que ces derniers - ne nous attendirent point pour disposer de leurs propres calendriers ainsi que de généalogies élaborées gravées sur des stèles. Pour ces grands maîtres du temps, le calendrier s’arrête d’ailleurs l’an prochain, fin 2011, au point que certains vont jusqu’à s’imaginer qu’il prophétise ainsi la fin d’un monde, non point du leur - c’est déjà fait - mais du nôtre !

    Mais chez eux, pas plus que chez nous d’ailleurs, on n’ isola jamais un temps spécifique et profane qui pût œuvrer au sein même des généalogies, contribuer à leur ordre interne, à leur organisation.

    « menetic-site.net » prend le risque de tenter l’aventure, d’oser faire un pas dans cette direction à vrai dire peu fréquentée.

    Le temps généalogique résulte d’un effort d’extraction d’un bruit de fond diffus dans lequel il se trouvait jusqu’à présent confondu, noyé. Le bruit de fond c’était tous ces temps qui nous sont depuis bien longtemps familiers.

    Généalogie ou la puissance du temps aide le lecteur à le repérer pour finalement l’en extraire afin de jouer avec.

    C’est cette fréquentation ludique qui constitue un autre volet de l’ entreprise globale (démarche ménétique) que résument assez bien des mots comme repérer, extraire, décrire puis faire se correspondre entre eux les matériaux temporels, que sont correspondances ou coïncidences détectées dans les généalogies transformées pour la circonstance en autant de partitions temporelles.

    Enfin, si les statistiques s’attachent traditionnellement à l’étude savante du hasard, il nous paraît utile de leur associer une démarche complémentaire consistant à envisager le temps généalogique comme un langage et non plus seulement comme une simple population de chiffres qu’on va mathématiquement tenter de soumettre à tout prix pour qu’ils parlent. Certes le temps généalogique est issu d’une réduction formelle, mais ne se réduit pas à ce genre de soumission.

    Il cherche à dégager du sens en mettant en correspondance les divers plans du temps, en faisant en sorte que l’actualité se réfère à un passé qui l’informe. Généalogie ou la puissance du temps offre maints exemples illustrant ce genre de propos. Nous y reviendrons.

                                                                       Le ménéticien (alias Elie Sorlin)  


      Ce texte vous a interpellé, vous souhaitez de plus amples informations, laissez un message cliquer ici.     


[Découvrir] [Actualités] [Courrier] [Glossaire] [Bibliographie] [Liens] [Contact]

aniwhite02_back.gif   Page d'accueil

 www.menetic-site.net - contact@menetic-site.net

Début de page   aniwhite02_up.gif